Tout en bouche

Tout en bouche

Les résistants, Rue de Lancry, Paris 10. Le restaurant militant qui réconcilie le Bien et le Bon

 

WPJQ5552 - Copie.jpg

 

Comme ses fondateurs le disent eux mêmes, les Résistants c'est avant tout un projet, militant, qui vise à remettre au coeur de la cuisine la qualité des produits, le respect de la nature, et celui des personnes.

 

Tout à fait dans l'air du temps, mais ici on va bien au delà de l'image et de la prise de conscience, puisque chaque produit que vous dégusterez, jusqu'au sel et au poivre, a été sélectionné selon une charte éthique et de qualité très précise.

 

Attirés par l'idée et les valeurs, on est d'abord agréablement accueillis par l'atmosphère et la déco, mélange de cosi et d'originalité,  toute en teintes chaudes et matières naturelles, organisée autour d'une très grosse et très belle  suspension végétale bois et plantes

Au centre de la salle,  la table sur laquelle sont posées les miches de pain vous donnent direct envie d'une tartine de beurre, ce qui met d'office de bonne humeur, soyons francs

 

Le service est jeune, dynamique, agréable... la maîtrise de la carte et des produits est un chouia variable en fonction de l'interlocuteur, mais  on a peut-être eu un petit nouveau, par ailleurs très souriant, ce qui compense toujours 

 

La carte est courte et tentante : 3 entrées, 3 plats , 3 desserts,  et les assiette aperos à partager qui vont bien, la carte des vins à l'avenant

Au menu pour nous ce soir là, en entrée :  Epeautre du moulin de Chantemerle , bouillon aux agrumes de Sainte Lucie, de Port-Vecchio, poire de terre, croûtons de pain de Bricheton, et Oeuf parfait de la ferme des bleuets, pleurottes d'Angel Moioli, Café lomi

En plat Cochon Bershire d'Antoine Raoult, topinambours, chou cabus Filderkraut, poireau Atlanta

En dessert, Tarte au chocolat , praliné amande/noisette, sorbet thé vert à la fleur d'oranger, et Paris Brest, confiture de lait, café Lomi

 

Première certitude, les produits sont excellents, de saison évidemment, et tout est très plaisant à déguster, on a du bon à l'excellent

L'épeautre était surprenante et relevée, péchant peut-être par trop d'originalité, avec un agrume un peu trop présent et une poire qui ne suffisait pas à apporter le gourmand qu'on attendait

 

Sur le plat, on est sur du porc d'excellence, avec des légumes croquants ou onctueux quand il faut, parfaitement assaisonnés. Légère déception sur la cuisson de la viande, et derrière l'appétissant et délicieux croustillant du dehors, la petite sécheresse de l'intérieur nous a un tout petit peu déçus

 

En revanche gros gros plaisir sur l'oeuf parfait et les deux desserts :  textures, goûts des produits, cuisson et assaisonnements à la fois maîtrisés et avec toujours une petite originalité, mention spéciale au Paris Brest qui est un de mes trois desserts fétiches et qui m'a ravi le palais et donné le sourire pour deux jours, avec une pâte à chou aérienne et une crème pralinée sucrée juste ce qu'il faut et tellement bien faite qu'elle paraissait presque inoffensive. C'est dire ;-)

 

On a aimé y dîner, on a  été bien servis, on a adoré les desserts, et on valide et soutient à fond le concept qui devrait d'après nous devenir petit à petit la base de tout restaurant et de tout cuisinier qui se respecte

 

Ah, important aussi : prix très très raisonnables pour la qualité des produits et la charte à respecter: 6 à 9 euros l'entrée, 18 à 20 euros le plat, 6,5 à 8,5 euros le dessert. La carte des vins est variée mais contient des options de vins à prix très calmes

 

 

 



25/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres