Tout en bouche

Tout en bouche

Rôti de Porc fermier au vin blanc - Un classique revisité léger - Toutes saisons tant qu'on choisit bien sa viande élevée en plein air - Une heure préparation + cuisson

Dans la mesure du possible j’essaie de ne manger que de la viande élevée en plein air dans des conditions tracées… Bon, il y a encore du travail, et puis les

conditions d’abattage restent encore un point majeur à travailler mais ça avance.

Et autant dire que si pour les volailles et le bœuf on s’en sort, autant pour le porc par exemple ces’ super hard parce qu’il y a très peu d’élevages en plein air

Alors que j’étais contente de trouver du porc élevé en plein air et nourri au lin chez mon boucher, c’est si rare

 

Alors pour la peine, recette très classique, allégée car j’ai retiré les bardes de gras autour du rôti de porc avant de le cuire, et juste badigeonné la viande une cuillère à soupe d’huile d’olive étalée au pinceau ou à la main. Ca suffit amplement

Sur la photo vous voyez des petits oignons sauciers parce que c’est bon mais aussi parce que je voulais que ce soit joli. Seulement c’est un peu long à éplucher, donc pour le goût, vous pouvez tout à fait utiliser un ou deux oignons jaunes normaux, c’est très bon

La recette n’est pas pour une personne, mais pour 4 (4 portions normales. Si gourmands il faut augmenter un peu) ça se réchauffe très bien et se congèle en portions aussi

 

Alors :

- Un rôti de porc fermier de 500 grammes environ

- Deux oignons jaunes

- Deux gousses d’ail

- Deux feuilles de laurier

- Du thym, et/ou du romarin

- 10 cl de vin blanc

- Eau

- Sel, Poivre

 

Commencez par éplucher vos oignons, et vos gousses d’ail

Faites chauffer votre grosse sauteuse antiadhésive ou cocotte à feu fort, et mettez le rôti à griller, de environ 2 minutes par face, sur les 6 faces. Si ça part un peu fort, mettez un petit peu d’eau et grattez les sucs au fond. Salez quand vous tournez le rôti, et continuez jusqu’à ce que la viande soit bien grillée. Ensuite, déglacez avec le vin blanc, et laisser évaporer à feu fort pendant une à deux minutes.

Ensuite, le plus dur est fait ;-) ajoutez un demi litre d’eau dans la cocotte, l’oignons l’ail et les aromates, mélangez le tout, baissez le feu à moyen (léger bouillonnement), couvrez, et laissez cuire 45 minutes environ en retournant la viande toutes les 10 minutes environ Si vous voyez que la sauce réduit  trop vite, ajoutez un peu d’eau et baissez légèrement le feu. Poivrez à la fin

Et voilà, une viande juteuse et goûteuse, à accompagner à votre goût. J’avais choisi ce jour-là des endives bien braisées et des pommes de terre agatha, c’était l’hiver. Et c’était très bon 

 

Bon appétit !!

 

 



18/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres